Règlement 

  1. Les membres du club doivent maintenir le plus grand ordre et la plus grande propreté dans le garage et les vestiaires.
  2. L’entraîneur s’occupe de l’éducation des rameurs juniors. II peut s’adjoindre l’aide d’un moniteur des juniors. Ils organisent les sorties selon l’âge et les moyens de chacun.
  3. Le comité veille à ce que les locaux soient en parfait état de propreté.
  4. Le chef du matériel veille à ce que les embarcations, avirons, garage et accessoires soient constamment en parfait état.
  5. Les rameurs sont tenus de participer à l’entretien et au nettoyage des locaux une fois par an.
  6. Le club n’est pas responsable des effets personnels disparus.
  7. Les rameurs sont tenus de participer à l’entretien du matériel.
  8. Tous rameurs ne participant pas aux travaux de révision annuelle ou aux manifestations organisées par le club seront redevables à la caisse du club d’une somme fixée par l’assemblée générale.
  9. Les sorties de plus de six heures ou à l’étranger devront être autorisées par au moins deux membres du comité.
  10. Les rameurs sont tenus d’être précis aux heures de sorties, les retardataires courent le risque de rester sur le ponton.
  11. La distance maximale du bord est de 300 mètres, selon le règlement de la police du lac. Pour chaque traversée du lac, l’autorisation de deux membres du comité au moins est nécessaire.
  12. Les sorties par gros temps ou de nuit, même lorsque les bateaux sont munis de falots réglementaires sont interdits. Les membres en assument l’entière responsabilité.
  13. Les dégâts matériels dus à une négligence ou à une faute des rameurs, sont payés par les responsables.
  14. Les juniors ne peuvent utiliser que les bateaux qui leur sont attribués par l’entraîneur, selon la liste affichée.
  15. Au retour de chaque sortie, les bateaux seront soigneusement lavés et essuyés. Le travail est réparti entre les équipiers.
  16. La discipline doit régner dans chaque équipe, chacun se soumettant volontairement aux injonctions de l’entraîneur et du chef de nage.
  17. Chaque équipier est responsable vis-à-vis de l’entraîneur ou du moniteur de l’équipe et aussi responsable pour le bateau qui lui ont été confié.
  18. Avant chaque sortie, le chef de nage consigne sur le livre de bord, l’heure de départ, le nom du bateau, le nom des équipiers et la direction de la sortie. Au retour, il note l’heure d’arrivée, les kilomètres parcourus, ainsi que les avaries éventuelles.
  19. Tout rameur désirant participer à des compétitions s’engage à se soumettre à la discipline très stricte qu’implique l’entraînement. Il placera l’intérêt du club au-dessus de ses sentiments et de ses désirs personnels.
  20. Un plan d’entraînement sera établi chaque saison. Il indiquera les jours de rame et les bateaux disponibles. Ce plan sera affiché au panneau d’affichage.
  21. Hors de l’horaire officiel, seuls les membres ayant eu l’autorisation du comité peuvent sortir des bateaux.
  22. Les bateaux privés sont tolérés dans le garage du CAN. Ils sont redevables d’une taxe de garage. En cas de manque de place ou s’il le juge nécessaire, le comité peut, moyennant un délai de six mois, les faire enlever. Les bateaux privés mis à disposition complète du club, soit pour l’entraînement, soit pour la compétition, sont exonérés de cette redevance.
  23. Pour les sanctions et les cas non prévus au présent règlement, le comité statuera.
  24. Le présent règlement a été accepté par le comité dans sa séance du 19 novembre 1996. Il peut être en tout temps modifié par le comité. Il abroge tout règlement antérieur et entre en vigueur dès la date de sa ratification.